Programmation 2017

Création collective du Dakh Theatre (Kiev, Ukraine)

DDaffiche
©MaximDondyuk                                                                

 

20-25 juillet

 1h50 (trajet navette compris)

 22€/17€/7€ (patinoire)

Avec Vlad Troïtskyi, les Dakh Daughters ont mis en scène un cabaret apocalyptique où s’entrechoquent dans un spectacle polyphonique des textes de Brodski, Bukowski, Shakespeare, Chevtchenko, Vedensky… et les chants et récits immémoriaux des Carpates. Musicalement, le groupe se permet toutes les fantaisies : mélanger des mélodies traditionnelles ukrainiennes ou des rythmes orientaux avec du rap en français… Cordes, piano, flûte, accordéon, percussions, ces artistes passent avec aisance de l'un à l'autre. Les Dakh Daughters expriment avec puissance et humanité le besoin de liberté des citoyens d’un monde en mutation, rejetant l’amertume de la résignation.

« Rien de plus dangereux et subversif qu’un clown en colère. Les filles du Dakh l’ont bien compris. Derrière la fantaisie des maquillages et l’ambiance cabaret, on découvre très vite une démarche artistique très construite. » Rue89.com

Nataliya Halanevych, Tetiana Hawrylyuk, Ruslana Khazipova , Solomiia Melnyk, Ganna Nikitina, Nataliia Zozul ont été élèves de Vlad Troïtskyi au Conservatoire de Kiev avant de rejoindre leur mentor, fondateur du Dakh Theatre il y a 20 ans. Comédiennes, musiciennes, chanteuses, elles poursuivent l’expérience de création collective et de partage militant qui caractérise le travail de cette compagnie incontournable de la scène ukrainienne. Les Dakh Daughters offrent au public le spectacle de leur fertile et entreprenante révolte. 

Révélées sur la scène française par le Monfort Théâtre en 2013, les Dakh Daughters ont ensuite joué au Festival des Vieilles Charrues, au Festival des Musiques Insolentes de Draguignan, au Festival Worldstock aux Bouffes du Nord, au Festival le Standard Idéal/MC 93 Bobigny hors les murs au Monfort.

« Sous la poésie joliment sombre que dégage leur spectacle, se déploie souvent une révolte, une résistance. Leurs influences sont manifestement trop diverses pour être réduites au seul drapeau jaune et bleu qu’elles brandissent à la fin. Tout le monde garde en mémoire pourtant qu’elles ont chanté sur les barricades de la place Maïdan. Voici un petit bout d’Ukraine que l’on a pas l’habitude de voir. » Un Fauteuil pour l’orchestre, Avril 2015

Distribution
Mise en scène Vlad TROÏTSKYI
Distribution Nataliya HALANEVYCH, Tetiana HAWRYLYUK, Ruslana KHAZIPOVA, Solomiia MELNYK, Ganna NIKITINA, Nataliia ZOZUL
Lumière Mariia VOLKOVA
Son Christophe LE MAOUT/Roman FALKOV
Vidéo Maksym POBEREZHSKYI

Production DdD - Dakh Theatre
Remerciement à Maxim Dondyuk pour la photo de l’affiche

Contacts Avignon
DdD
- Christine Huet +33 (0)614 73 89 10 & Louisa Temal +33 (0)618 43 30 16 - info(a)dddames.eu 
www.dddames.eu

CECI N’EST PAS UN EDITO

Penser mémoire créative
Des tribulations adolescentes
Décomposer/recomposer
Créer le journal d’une création
De l’enfance et du monde invisible
Homophobie ordinaire
Médée moderne
Quand la vie s’éloigne
Merveilles horrifiques
Candide remix
Apprenti terroriste
Christ is back
Chimères, costumes sur mesure
Mémoire de l’exil
Source hannah harendt
Syrie my love
Histoire commune,
Visions différentes
Flow & beatbox
Déconstruction des illusions
Connaissons-nous l’islam ?
Et toi dans tout cela ?

Le collectif contemporain

Téléchargez l'application de la manufacture sur votre smartphone.

fr generic rgb wo 60

 

Download on the App Store Badge FR 135x40

 

 

Newsletter